VINCI vide le fond marin

La grande fierté de VINCI (leur « bébé » comme ils disent) est d’utiliser des navires sabliers de 100 m de long capable de transborder 3000 T de granulats marins à l’heure. Mieux qu’une voiture de course !

Ces mêmes navires peuvent aspirer 10 000 T de granulats marins (5000 m3, soit l’équivalent d’un porte-conteneurs de 250 conteneurs – 20 m3) en 4 ou 5 heures, revenir au port qui est à 1h de mer, et décharger en 3 h.  Deux navires peuvent travailler conjointement car 2 zones géographiques différentes ont été définies pour la même concession. Ils peuvent aussi travailler de nuit.

C’est magnifique de puissance et d’organisation industrielle, nous disons bravo aux ingénieurs de VINCI.

De plus, tout a été approuvé pour 30 ans par l’état, et cautionné par des scientifiques de l’IFREMER/CNRS. Les défenseurs de l’environnement (à l’ exception de SURFRIDER), ainsi que les pécheurs, participent à des commissions de suivi entièrement piloté par VINCI.

Tout va bien à 190 Kms de Paris, dormez tranquille.

Pendant ce temps  les travaux continuent, et le vidage du fond des océans se poursuit sur des surfaces sans commune mesure avec une carrière terrestre.

Dans les faits l’état ne contrôle rien, il y a « autoréglementation » de l’exploitant.

Ce siphonnage du fond marin est amplifié par un phénomène peu connu : le panache turbide. Celui-ci créé par le rejet des vases, expulsé dans le sillage du navire, recouvre les fonds marins (et les rivages côtiers) d’un linceul mortel bien au-delà des zones d’exploitations.

Alors VINCI peut bien communiquer sur son respect de l’environnement, le fait est que Eurovia, une de ses filiales, a mis en place une industrie juteuse qui vide le fond marin de son substrat. Prélevant une ressource non durable, détruisant la flore et faune primaire des fonds marins, polluant l’eau de mer et les rivages côtiers par un rejet massif de vases.

Ce contenu a été publié dans ecologie, Granulats marin. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *