Plongeurs

Je crois que c’est l’organisation où le comité directeur compte le plus de couilles molles (gente féminine incluse !)

vieille devise FFESSM : Connaitre et protéger la mer

Nouvelle devise : le plaisir est sous l’eau…

C’est beau…
Hélas, Beaucoup de blabla et de beni-ouioui face aux responsables de la destruction des fonds marins…La realpolitik ( ou politique de collaboration, dixit un président de région) reprend le dessus.
M’enfin, comme dit JL.Blanchard, président des plongeurs FFESSM FFESSM, dans son édito du guide du développement durable de la FFESSM :
« La FFESSM ce sont 250 000 personnes qui viennent chaque année découvrir ou acquérir des qualifications au sein de nos 2100 clubs et 300 structures commerciales agréés »

“Plongeurs naturalistes” ou “Sentinelles bleues”, la participation des pratiquants à la
connaissance des habitats naturels, de la faune ou de la flore subaquatiques prend des formes multiples et trouve une actualité qui fait écho aux préoccupations de protection de la biodiversité, de la qualité de l’eau ou de changement climatique.
Enfin, alors que l’usage de l’espace ou des ressources maritimes est convoité, la FFESSM se veut partie prenante d’une gestion concertée et coordonnée de la mer, des lacs et des rivières. C’est dans ces conditions que, dans le prolongement du Grenelle de la mer, elle tisse des relations autour de la gestion des aires marines protégées, des sites Natura 2000, des éoliennes en mer ou des récifs artificiels. »

Nous pouvons y ajouter maintenant les projets d’exploitation de granulats marins.

Voir la position fédérale FFESSM, et la fiche action sur les granulats marins.

PADI AWARE project

Encore plus beau dans le pipotage…
Pour des projets de soutien de l’environnement et des projets de protection, PADI a créé la fondation Project AWARE qui a été installé il y a plus de 20 ans maintenant, et qui a eu des succès considérable a niveau mondial avec des différents projets, comme l’installation des bouées sur des sites de plongée a niveau mondial, ou des pétitions contre la pêche aux requins (et autres espèces), qui ont aidé a interdire la pêche aux requins dans différents endroits au monde – ou encore le « Project AWARE Beach Clean up Day », qui depuis presque 2 décades se fait le premier week-end de Septembre au niveau mondial, et qui tout les années fait sortir des milliers ( !) de tonnes de déchets des Océans, des lacs et des fleuves du Monde.

Vous pouvez vous connecter sur le réseau social PADI Project AWARE