Equipements

Apnée et plongée

L’équipement du plongeur c’est un peu le costume du père noël . Pour l’apnéiste c’est assez simple, car il se contente de ses réserves d’air pour descendre sous l’eau. Pour le plongeur qui remplit ses bouteilles en air comprimé, il faut plus de matériel.

Apnée

L’apnéiste se contentera au minimum d’un masque, un tuba et des palmes pour faire de l’apnée en eau chaude.
Si le froid est trop présent, une combinaison humide isotherme est nécessaire : du shorty de base à la bonne vieille 7 mm salopette-veste-bottillons. (une combinaison étanche n’est possible qu’avec des bouteilles.) Cela veut dire une ceinture de plomb et le lestage en plomb qui va bien (de 2 à 10 kgs, dépend de votre masse volumique et de la salinité de l’eau). Un couteau de plongée ou de chasse, une montre étanche, et un profondimetre (ou un ordinateur) peuvent aussi être un plus

Plongée

Le plongeur reprend la totalité de l’équipement de l’apnéiste, et y ajoute : le bloc (ou bouteille), le gilet (ou stab pour stabilizing jackets), le détendeur 1er étage sur lequel vient se greffer les flexibles du 2e étage, du manomètre et du direct system de la stab, l’ordinateur de plongeur qui va calculer les temps de paliers et mesurer la vitesse de remontée. Une lampe ou phare de plongée en cas de mauvaise visibilité au fond, un parachute de surface pour être vu du bateau accompagnateur. En eau très froide (a partir de 12°C pour certains), une combinaison étanche ou sèche est nécessaire, elle se raccorde au 1er étage du détendeur par un flexible moyenne pression.

Les fabricants (ou équipementiers)

Les distributeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *