Conseil national de la mer

CONSEIL NATIONAL de la mer et des littoraux

Les grandes manœuvres vont bientôt se dérouler a Paris ! Sous l’égide du 1er ministre aéroportuaire de la France, se réunit un conseil national de la mer et des littoraux le 18 janvier 2013 a Paris. Voir le Decret CNML.

Pour le moment, on ne connait pas l’ordre du jour, mais ils sont suffisamment nombreux pour taper la belote…

Les exploitants de granulats marins

Les exploitants de granulats marins y sont très biens représentés puisque on retrouve le président de l’UNPG (union nationale des producteurs de granulats), Nicolas VUILLER, directeur chez GSM-Italcementi, et son suppléant, Christophe VERHAGUE, directeur chez LAFARGE. Deux  lobbyistes qui n’aspirent (!) qu’au développement de leur activité, et n’ont rien a faire des impacts environnementaux majeurs que provoquent l’exploitation des granulats marins. On souhaite qu’ils gagnent beaucoup d’argent et soient très heureux comme le philosophe TECHNOCRATE…

Les défenseurs de l’environnement

pfm2Denez LHOSTIS de France Nature Environnement (FNE) et Antidia CITORES de SURFRIDER sont représentés a part entière. La fédération de plongée subaquatique (FFESSM) en la personne de Sylvie GAUCHET n’est que suppléante, la fédération française de voile étant titulaire.

Les élus

Très largement présents, il est difficile de s’y retrouver dans les familles politiques, et il sera intéressant de voir les différentes sensibilités s’exprimer. Les sénateurs, les parlementaires, les élus locaux, etc..

 A propos du CNML

Le Conseil national de la mer et les littoraux est présidé par le Premier ministre.

Il assure le suivi du Grenelle de la mer et contribue à l’animation des conseils maritimes de façade et conseils maritimes ultramarins : il veille, dans ce cadre, à la cohérence des politiques maritimes locales avec la politique nationale pour la mer et les littoraux.

Il participe aux travaux de prospective, d’observation et d’évaluation dans les domaines intéressant la mer aux niveaux européen, national et interrégional. Il est également tenu informé des travaux relatifs aux politiques maritimes européennes et internationales, ainsi qu’à leur mise en œuvre.

Le Conseil national de la mer et des littoraux est composé de 70 membres.

Ce contenu a été publié dans ecologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *